To: Ministère de l'agriculture et de l'élevage

BURUNDI: STOP À L'UTILISATION DES ENGRAIS CHIMIQUES ET DES PESTICIDES DANS L'AGRICULTURE

BURUNDI: STOP À L'UTILISATION DES ENGRAIS CHIMIQUES ET DES PESTICIDES DANS L'AGRICULTURE

Qu'on stoppe l'utilisation des engrais chimiques et des pesticides dans l'agriculture car ils ont des conséquences néfastes sur la santé de l'homme directement ou indirectement.
Directement, ils causent des maladies comme le cancer, parkinson, leucémie,...
Indirectement :
Lors de l'infiltration du sol, les nitrates rendent l'eau des nappes phréatique impropre à la consommation.Le danger est ici une intoxication par consommation et par accumulation d'éléments dangereux pour l'homme (nitrates, azotes,...)
Consommation d'animaux intoxiqués.
Catastrophe économique telles que la prolifération des algues vertes pouvant être mortels pour l'homme
Ils ont des conséquences sur l'environnement comme :si la teneur en azote et potasse est très élevé, ils peuvent contaminer les plantes
Les plantes absorbent 89% et les 11qui restent sont nuisibles à l'écosystème entourant les plantes , amoindrissant la quantité de vers et des micro-organismes dans le sol nécessaires à la croissance de la plante. Cette destruction entraîne une dépendance aux engrais.
Stérilisation des sols et leurs désertification
La couche d'ozone est aussi affectée par ce phénomène de dénitrification et volatilisation de l'ammoniac contenu dans les engrais azotés
Les nappes phréatiques, principales réserves d'eau que nous consommons sont alimenté par des eaux de pluie. L'eau de pluie emporte avec elle les produits chimiques répandu sur le sol
L

Why is this important?

C'est très important de pratiquer l'agriculture organique qui produit des aliments beaux pour la santé de l'homme.

Burundi

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL


Reasons for signing

  • Murielle Feukeng

Updates

2018-07-05 02:34:52 +0200

25 signatures reached

2018-06-14 07:53:27 +0200

10 signatures reached